La Nouvelle & Vous : Bérengère et Marjorie

Rencontre avec deux meilleures amies La Nouvelle & Vous : Bérengère et Marjorie

Marjorie, 38 ans, coiffeuse et Bérengère, 42 ans, chef de publicité nous racontent leur expérience la NOUVELLE.

Amies depuis 18 ans et fidèles clientes de La Nouvelle depuis sa création, entre fous rire et confidences, elles se sont prêtées au jeu de cette séance photo. Pour elles, pas question de vivre cette expérience l’une sans l’autre !

Marjorie et Bérengère, clientes La Nouvelle

Dans quel état d’esprit avez-vous abordé ce shooting ?

Bérengère : On ne s’est pas trop posé de questions ! On a pensé à un moment de partage dans des sous-vêtements qu’on aime.

Marjorie : C’est aussi une façon de célébrer notre amitié. On n’avait plus posé ensemble devant un photographe depuis nos photos de classe !

Dans quelles pièces avez-vous posé ?

Marjorie : On a choisi le même ensemble. Avec la brassière Georgia élastique large qu’on adore et le shorty. Il est raffiné et super bien coupé. On ne le sent pas.

Avez-vous toujours porté des modèles sans armatures ?

Bérengère : Avant, je pensais que la brassière ne mettait pas la poitrine en valeur. Mais quand on l’essaie on est surpris par le galbe et la silhouette harmonieuse que ça fait. Et puis en termes de confort, y’a pas photo par rapport à des soutiens-gorge avec armatures !

Marjorie : J’ai commencé par les armatures avec des push-up quand j'étais ado. Aujourd’hui j’aime le confort des brassières. Mes préférées chez La Nouvelle : la Georgia et la Judith.

Qu'est-ce-qui vous plaît dans la lingerie La Nouvelle ?

Marjorie : C’est une lingerie dans laquelle tu ne triches pas. Et puis les coupes sont raffinées, les matières comme une seconde peau, elles ne se voient pas sous un vêtement et sont très résistantes. Ça ne gratte pas et ça ne sert pas.

Bérengère : Le confort, la qualité des matières et le détail lurex chic.

Qui vous a conseillé lors de votre découverte de la lingerie féminine ?

Bérengère : Ma maman et ma soeur. J’ai beaucoup porté ses sous-vêtements !

Marjorie : Moi c’est ma mamie qui m’avait acheté une brassière avec des petits boutons devant.

Quels conseils voudriez-vous transmettre à votre tour ?

Bérengère : J’ai deux filles que je voudrais amener vers des choses simples. Leur apprendre le naturel et la confiance en soi. Il faut se trouver belle pour soi et pas pour les autres.

C’est quoi la féminité pour vous ?

Marjorie : Se sentir bien dans son soutif ! Plus sérieusement, se sentir bien au naturel. La lingerie durable, ça vous parle ?

Bérengère : Oh oui ! Et de plus en plus. Ça fait partie de nos choix de consommation au quotidien. Faire attention à ce qu’on achète, c’est essentiel. On n’a plus trop le choix de faire autrement. Et puis j’aime les vêtements qui durent. Je voudrais que mes filles puissent découvrir des pièces que j’ai aimées et les portent à leur tour.

Les amies Marjorie et Berengère en lingerie Blush Lurex La Nouvelle Marjorie et Berengère en brassière élastique large et shorty Judith Blush Lurex

Découvrez aussi

De quelle manière chaque femme construit, vit et transmet sa féminité ? Féminité et handicap : de la lingerie pour toutes.

De quelle manière chaque femme construit, vit et transmet-elle sa féminité ? Chez la Nouvelle, c’est une question qui nous p...
Lire la suite

Première adresse à Marseille Notre première boutique a ouvert ses portes

Presque 10 ans après sa création, La Nouvelle continue son expansion et amorce une nouvelle ère au mois de mai en ouvrant s...
Lire la suite

Dans les coulisses de La Nouvelle Rencontre avec Cécile, Lola et Carole, l’équipe production de La Nouvelle

Aujourd’hui, nous vous emmenons dans nos coulisses pour vous dévoiler comment s'élaborent vos pièces La Nouvelle préférées. ...
Lire la suite
>

Retour en haut