Profitez de nos ventes privées jusqu'à -40% ! Connectez-vous ou inscrivez-vous pour découvrir nos remises
×
La Nouvelle & Vous : Hoeur

Rencontre avec Hoeur La Nouvelle & Vous : Hoeur

Hoeur, 47 ans, modéliste et couturière nous raconte son expérience la NOUVELLE.

Avec pudeur et douceur, elle a relevé le défi de cette séance photo.

Hoeur, cliente La Nouvelle

Pourquoi avoir accepté ce shooting ?

Par défi ! C’est la première fois que je pose. J’ai du mal à me voir et à m’accepter.

Dans quelle pièce avez-vous posé ?

J’ai posé dans un caraco Georgia et un shorty. Ce sont des modèles dans lesquels je suis à l’aise et qui me vont bien.

Que recherchez-vous pour votre lingerie ? Confort, maintien ou séduction ?

Tout ça en même temps. On peut être sexy dans un modèle en apparence très simple et confortable en jouant avec la couleur.

Qu'est-ce-qui vous plaît dans la lingerie La Nouvelle ?

Je trouve les matières hyper agréables. Les tissus s’oublient car ils sont très légers.

Vous souvenez-vous de votre premier soutien-gorge ?

Mes premiers soutiens-gorge étaient plutôt avec armatures, rembourrés. Puis je suis passée aux brassières. Avec ma petite poitrine, les brassières La Nouvelle me conviennent bien. Je trouve ça moins étouffant tout en gardant une bonne tenue. Je me sens beaucoup plus libre.

Votre mère vous a-t-elle guidé dans votre découverte de la lingerie féminine ?

Pas vraiment. J’ai grandi au Cambodge dans une culture très différente. Les femmes portaient le sarong sans culotte. Et le soutien-gorge était plutôt une sorte de petit haut comme un caraco. Ma mère n’a véritablement découvert la lingerie qu’à son arrivée en France.

C’est quoi la féminité pour vous ?

C’est être bien avec soi-même. Accepter ses petits défauts, que son corps change avec le temps.

Les matières de nos soutiens-gorge sont sourcées avec soin dans une démarche éco-responsable. Est-ce important pour vous ?

Oui. Je porte mes vêtements très longtemps. Je n’aime pas beaucoup consommer et j’aime les vêtements durables qui peuvent se transmettre. J’encourage vraiment la slow fashion.

Hoeur en body bretelles Georgia Noir La Nouvelle

Découvrez aussi

Interview Laura, responsable boutique La Nouvelle

Vous connaissez peut-être son sourire et sa bienveillance. Laura est responsable de la boutique La Nouvelle à Marseille et vous conseille avec douceur et passion. Rencontre. Interview Laura, responsable boutique La Nouvelle

Laura, depuis quand fais-tu partie de la team La Nouvelle et quel est ton job ? Je suis responsable de la boutique marseil...
Lire la suite
Marie de Buttet, une artiste Marseillaise de cœur

Marie de Buttet nous a inspirées pour réaliser la vitrine de printemps de la boutique La Nouvelle. Marie de Buttet, une artiste Marseillaise de cœur

Depuis de nombreux mois, nous croisions son travail artistique dans les rues du 7ème arrondissement de Marseille à travers ...
Lire la suite
Féminité et handicap : de la lingerie pour toutes.

De quelle manière chaque femme construit, vit et transmet sa féminité ? Féminité et handicap : de la lingerie pour toutes.

De quelle manière chaque femme construit, vit et transmet-elle sa féminité ? Chez la Nouvelle, c’est une question qui nous ...
Lire la suite
>

Retour en haut