Dans l'oeil de Faustine Martin

Rencontre avec notre photographe Faustine Martin pour Liberté Dans l'oeil de Faustine Martin

Faustine Martin a photographié notre collection "Liberté".

L’occasion de nous entretenir avec elle sur son parcours, ses inspirations et ses projets.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Faustine, j’ai 31 ans et je suis née à Marseille où je vis toujours.

 

Comment as-tu commencé la photographie ?

Avant d'être photographe, j’ai fait des études de pharmacie et exercé le métier de pharmacienne pendant 1 an. Mais cela ne me correspondait pas. Passionnée de photo depuis l’enfance, j’ai finalement abandonné la santé pour m’y consacrer… Autodidacte, je n’ai pas reçu de formation particulière et me suis formée sur le terrain. J’ai commencé par des shootings pour des agences de mannequins puis j’ai posté mon travail sur Instagram et je me suis fait connaître de cette manière…

 

Comment s’est déroulé le shooting de la collection "Liberté" ?

C’est un shooting dans lequel je me suis sentie très libre. Les inspirations d’Alix de Moussac (Co-Fondatrice de la marque) étaient précises mais j’ai pu me laisser porter par les décors sur place et travailler autour du côté brut et solaire du Maroc où nous avons shooté la collection. L'idée était de mettre en avant la lumière et les couleurs mais aussi de jouer avec le vent. Nous avions envie d’images très libres, légères et ouvertes… 

 

Quel est ton processus créatif ?

Je fonctionne beaucoup à l’instinct. J’aime travailler avec la lumière naturelle et ne pas trop m’enfermer dans des pré-requis. Ça me permet de composer avec l’accident, d’aller chercher l’imperfection pour éviter un rendu trop lisse et statique. J’aime que mes images soient vivantes et cela me semblait particulièrement important pour le shooting de la collection "Liberté".

 

Quelles sont tes influences ?

 Je suis très influencée par la Méditerranée. Elle est présente dans mon travail mais aussi dans mon quotidien. C’est un art de vivre que j’adore. Les clairs-obscurs, les murs texturés, les pins ou la mer font partie de cet univers qui me touche et que j’aime photographier. 

 

Que t’inspire La Nouvelle ?

Quand je pense à La Nouvelle j’ai en tête l’univers de la série Le Serpent sur Canal+. Il y a des pays tropicaux, les années 70, des héroïnes. La Nouvelle m'évoque aussi certaines séries de Guy Bourdin…

 

Comment decrirais-tu la femme La Nouvelle ?

La femme La Nouvelle m’évoque une femme féminime, fragile et cool à la fois. J’imagine une fille sympa avec qui j’aurais envie d’aller boire une bière ! 

 

Quelle est ta pièce préférée de la collection "Liberté" ?

J’aime beaucoup les maillots 1 pièce et particulièrement le modèle Black Liberty.

 

Quels sont tes projets pour 2022 ?

Je travaille actuellement sur un livre de photos personnelles avec beaucoup de natures mortes et de référence à la Méditerranée.

 

Portrait chinois d’une Méditerranéenne

 

Si tu étais…

  • Une ville : La Ciotat pour son côté authentique et intimiste
  • Une matière : le lin sensoriel et brut
  • Un objet : un vase pour qu’on m’offre des fleurs 
  • Une odeur : l’ambre
  • Un plat : une pizza à l’italienne avec de la salade dessus
  • Un vêtement : un jean
  • Une chanson : Everywhere de Fleetwood Mac
  • Un film : Coup de foudre à Notting Hill pour le chic de Julia Roberts 
  • Une photo : une nature morte de William Eggleston

Découvrez aussi

Héritage, un hommage à nos icônes Héritage, une lingerie d'exception

Cette saison, La Nouvelle dévoile une nouvelle ligne exclusive : La Nouvelle Héritage. Depuis la création de La Nouvelle, Al...
Lire la suite

Le summer bag qui rafraîchit l'été La Nouvelle x Meynial, bons baisers de Marseille

La marque de lingerie La Nouvelle s’associe à la toute nouvelle marque de papiers peints Meynial. Une rencontre qui donne n...
Lire la suite

Les deux marques marseillaises s'associent autour d'une collection capsule exclusive La Nouvelle x Jonsen, LA collab qui sent bon l'été

LA RENCONTRE Il était inévitable que ces deux créateurs marseillais se rencontrent... À la première entrevue, le ton est d...
Lire la suite
>

Retour en haut